L’École, le Fonds de développement et le Centre d’expertise, une histoire tissée par le même désir de faire une différence auprès des élèves manifestant un trouble d’apprentissage.

École

Le projet initial qui a mené à la mise sur pied de l'École Vanguard Québec ltée en 1973 est la recherche, par un parent, d'une école offrant des services adaptés et adéquats à des élèves présentant des difficultés graves d'apprentissage.

Il s'agit de Monsieur Paul E. Zimmerman qui, faute de services éducatifs appropriés dans la région montréalaise, avait envoyé son fils poursuivre ses études dans une école Vanguard aux États-Unis.

Suite au constat d'absence de services d'éducation adaptés et à l'expérience américaine de son fils, Monsieur Zimmerman, en collaboration avec le Docteur Samuel Rabinovitch du Centre d'apprentissage de l'Université McGill et de l'Hôpital de Montréal pour enfants, a élaboré le projet d'École Vanguard à Montréal. L'école devait fournir des services adaptés aux élèves québécois présentant des difficultés graves d'apprentissage en milieu scolaire en français et en anglais.

Pour permettre au projet de voir le jour, on mit à contribution l'expertise des écoles Vanguard américaines qui devaient encadrer et supporter la mise en place du projet. On sollicita l'avis et le soutien de la Commission des Écoles Protestantes du Grand Montréal (CEPGM). Au début, le milieu universitaire fut aussi appelé à collaborer par la présence d'un représentant de l'Université McGill. On fit également appel à la contribution financière d'entreprises privées œuvrant au Québec pour soutenir matériellement l'école.

Le premier établissement ouvert par la corporation de l’École Vanguard - Établissement primaire

Le premier établissement ouvert par la corporation de l’École Vanguard fut le Primaire Interculturel en 1973. Dès le début, cette petite école située à Cartierville fut un reflet de la société montréalaise en accueillant une trentaine d’élèves de niveau primaire, issus des deux principales communautés linguistiques de la région montréalaise. Des services éducatifs adaptés leur furent ainsi offerts dans leur langue par le personnel.

L’École fut par la suite déménagée au 1150 rue Deguire en 1988, afin de desservir un plus grand nombre d’élèves. Au fil des années, l’École fut remarquée par la très grande qualité de ses approches pédagogiques novatrices, dont l’enseignement stratégique.

Encore aujourd’hui, 264 élèves bénéficient quotidiennement de cette expertise qui contribue plus que jamais au rayonnement de l’École Vanguard.

Établissement secondaire Francophone

En 1987, l’établissement Vanguard secondaire Francophone ouvre ses portes et offre à sa clientèle les programmes réguliers du 1er cycle du secondaire. Elle occupa d’abord des locaux d'une école secondaire privée, l'École secondaire Letendre, située alors à Montréal. Elle offrait des cours à une douzaine d’élèves.

Ainsi, pour la première fois au Québec, un établissement scolaire francophone permettait à des élèves en difficultés graves d’apprentissage de franchir à leur rythme le difficile passage du primaire au secondaire.

Alors que le nombre d'élèves du Secondaire Francophone était de 190 élèves, la corporation Vanguard fit ensuite l’acquisition, en 2001, d’une école située au 83 boulevard des Prairies à Laval. 

En 2012-2013, ce lieu accueille 243 élèves qui, comme leurs prédécesseurs, ont le désir ultime d’obtenir leur diplôme d’études secondaires.

Établissement secondaire Interculturel

Le secondaire anglophone a également vu le jour au milieu des années 80. Il s'installa dans les locaux d'une école secondaire publique anglophone à Westmount, le Westmount High School. Ce programme sous le nom de « Project School » accueillit 12 élèves de la 1re secondaire. Il fut conçu conjointement par le Lansdowne Center, le Learning Center of Québec et l'École Vanguard.

En septembre 1992, Vanguard ouvre officiellement son établissement Vanguard secondaire Interculturel avec l’acquisition d’un édifice situé, au 175 rue Metcalfe à Westmount. Cet achat permit au secteur secondaire anglophone de se joindre également à cet établissement.

Cet établissement bilingue fit rapidement sa marque par l’engagement soutenu de son personnel à dispenser un enseignement spécialisé de qualité, et ce, de façon à répondre aux besoins de tous les élèves de la 1re à la 5e secondaire.

L’établissement fit également preuve de créativité en favorisant l’émergence de programmes particuliers, dont l’Interval, petite entreprise de restauration dédiée à une vingtaine d’élèves désireux de développer leur employabilité et ne pouvant poursuivre une scolarisation régulière.

En 2012-2013, 343 élèves suivent les programmes réguliers du Ministère dans l’espoir de vivre de grandes réussites au sein de cet établissement.

En 2013, nos établissements et nos services regroupés dans un seul et même site.

Considérant les limites et le vieillissement des trois établissements, Vanguard projette dans son plan stratégique 2010-2013 de relocaliser ses installations dans un seul et même lieu.

En septembre 2012, la corporation de l’École Vanguard fait l'acquisition d’un immeuble situé au 5935 chemin de la Côte-de-Liesse à Saint-Laurent. L’aménagement de l’établissement a été élaboré de façon à maintenir un milieu personnalisé pour les élèves du primaire et du secondaire tout en permettant ultérieurement d’accroître sa clientèle dans tous les cycles d’enseignement du primaire et du secondaire.

En mars 2013, les premiers élèves à s’installer dans cet établissement sont les élèves du primaire et en septembre 2013, les élèves du secondaire se joignent à eux, regroupant tous les élèves dans ce nouvel établissement.

L’établissement regroupe également, en plus des classes de l'École Vanguard :

  • Les bureaux administratifs
  • La Fondation Vanguard
  • Le Centre d’expertise Vanguard

Cérémonie d'inauguration de l'École Vanguard dans ses nouvelles installations en 2013

Pour l'année scolaire 2014-2015, l'École vanguard accueille 962 élèves répartis comme suit

Niveau primaire secteur francophone  180 élèves
Niveau primaire secteur anglophone  84 élèves
Niveau secondaire secteur francophone 1er cycle  275 élèves
Niveau secondaire secteur francophnone 2e cycle 252 élèves
Niveau secondaire secteur anglophone (1er et 2e cycles)  147 élèves
Programme axé sur l'emploi (Programme Interval)                  24 élèves

 

Historique du Fonds de développement Vanguard / Fondation Vanguard

En 1975, deux ans après l’ouverture de la première école, les promoteurs du projet mirent sur pied une fondation, Nouveaux Horizons /The New Horizons Foundation, qui allait avoir pour mission de faire des levées de fonds en vue du développement de l’École. À cette époque, les sommes amassées furent surtout consacrées à la survie et au fonctionnement de l’École.

  • Le 28 novembre 1991, la raison sociale fut modifiée pour Fondation Nouvelle Dimension et la version anglaise, The New Dimension Foundation.
  • En 2003 compte tenu de l’importance, pour les membres du conseil d’administration, d’identifier la fondation à l’École Vanguard, les membres ont à nouveau changé la dénomination sociale en celle de Fonds de développement Vanguard et sa version anglaise Vanguard Development Fund.
  • Depuis janvier 2013, le Fonds de développement Vanguard porte aussi le nom de Fondation Vanguard, et est ainsi identifié usuellement dans les communications externes.

La Fondation Vanguard est un organisme à but non lucratif dont la mission est de recueillir des fonds afin de soutenir les projets de l’École et  l’aider à réaliser sa mission auprès des élèves ayant des troubles graves d’apprentissage.

Historique du Centre d’expertise

Automne 2012 - Le Centre d’expertise Vanguard ouvre des portes

Au cours des années, l’École Vanguard a collaboré avec le milieu universitaire à de nombreux projets de recherche,  publié des ouvrages didactiques et œuvré auprès de milliers d’élèves.  Depuis ses débuts, l’École est sollicitée pour apporter son expertise et donner de la formation, mais faute de ressources ou de structures le permettant, elle ne pouvait répondre à toutes les demandes provenant d’écoles, de commissions scolaires, d’associations ou du milieu universitaire. 

Afin de répondre à ces demandes et continuer à développer ses pratiques, l’École s’est dotée, à l’automne 2012, d’un centre d’expertise pour offrir des services directs à l’ensemble des élèves ayant des difficultés d’apprentissage; ainsi que des services à la communauté éducative.

Le Centre d’Expertise Vanguard (CEV) a donc pour mission de rendre accessibles l’expertise, les approches éprouvées et les interventions développées par l’équipe Vanguard auprès d’un plus grand nombre de personnes ayant des difficultés d’apprentissage et d’intervenants du monde de l’éducation.